Comment faire ses conserves !

By juillet 17, 2017 Cook

Apprenons ensemble à réaliser des conserves.
Les raisons des bocaux sont simple : le plaisir de faire soi-même des recettes, la possibilité de savoir d’où viennent les produits de les préserver…tout en gaspillant moins !

ETAPE 1.
PRÉPAREZ VOS BOCAUX LE PARFAIT.

Assurez-vous que toutes les surfaces ne présentent pas d’ébréchures, de traces d’abrasion ou de résidus collés. Nettoyez bocaux, terrines et couvercles à l’eau chaude savonneuse. Évitez tout choc entre les bocaux. N’utilisez pas d’éponge métallique ou abrasive pour nettoyer vos bocaux.

Après le nettoyage, rincez abondamment vos bocaux et terrines à l’eau bien chaude, puis laissez sécher à l’air libre.

ETAPE 2.
CHOISISSEZ DES ALIMENTS SAINS ET FRAIS.

Les produits et denrées alimentaires que vous avez choisis de conserver doivent être parfaitement frais, sains et adaptés à la mise en conserve. N’utilisez jamais de produits ou ingrédients congelés ou qui ont été décongelés. Alexis à fait le choix des haricots vert !

ETAPE 3.
CUISINEZ VOS ALIMENTS.

Les légumes doivent être blanchis si besoin.
Les volailles doivent être entièrement évidées et l’intérieur soigneusement lavé à l’eau courante.
Respectez les indications de votre recette. Toutes les opérations de préparation des aliments doivent être menées de manière continue et s’enchaîner sans perte de temps.

ETAPE 4.
REMPLISSEZ VOS BOCAUX.

Chaque fois que le produit et son procédé de préparation le permettent, remplissez les bocaux ou terrines avec une préparation la plus chaude possible, même bouillante.
Remplissez vos bocaux ou terrines jusqu’au niveau de remplissage gravé sur le corps ou jusqu’à 2 cm du rebord.
Vérifiez que votre préparation soit répartie correctement dans la masse, de manière à supprimer les poches d’air. Complétez si nécessaire.

ETAPE 5.
FERMEZ VOS BOCAUX.

Avant de fermer vos bocaux et terrines, prenez soin d’utiliser une nouvelle rondelle en caoutchouc.
Ébouillantez les rondelles avant de les ajuster sur les couvercles. Vérifiez que le bord de votre bocal ou terrine est bien propre avant de fermer.

Pour finir, enclenchez à fond le système de fermeture et procédez immédiatement au traitement thermique quand la recette en nécessite un.
Les procédés de conservation diffèrent selon les recettes. Certaines peuvent utiliser le vinaigre, l’huile ou le sel comme conservateurs, un traitement thermique n’étant alors pas forcément nécessaire.

Photo non contractuelle, bien lire l’explication !

ETAPE 6.
TRAITEMENT THERMIQUE.

Vous pouvez utiliser un autocuiseur ou tout simplement une grande marmite ou une cocotte-minute comme nous. Dans ce cas, mettez un torchon au fond de votre récipient pour empêcher tout contact direct entre le verre et le métal, placez les bocaux à l’intérieur en prenant soin de bien les caler pour qu’ils ne s’entrechoquent pas et ne se retournent pas pendant le traitement thermique. Remplissez d’eau en respectant les instructions de remplissage de l’autocuiseur et portez à 100°C (température d’ébullition, ou quand la soupape de l’autocuiseur ou de la cocotte minute frémit). A partir de ce moment, vous pouvez activer votre minuteur (mais un réveil peut aussi faire l’affaire !).

il faudra laisser l’eau refroidir naturellement avant de sortir ses bocaux. Une fois le refroidissement obtenu, vous pourrez récupérer vos bocaux et terrines, il faudra les disposer debout dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière.

ETAPE 7.
VÉRIFICATION.

Lorsque les bocaux ou terrines sont totalement refroidis, vérifiez que le traitement thermique a bien opéré en débloquant le système de fermeture. Le couvercle doit rester « collé » au bocal et résister à la traction.

Et voilà vous savez faire des bocaux, vous êtes prêt pour réaliser toutes nos recettes !!

Leave a Reply